Le donjon

        À Rochebonne on appelle donjon la tour quadrangulaire située au sommet du rocher au nord . À peu près carrée, légèrement orientée vers le sud-est, elle avait au début du XXe siècle environ 9 m de haut pour à peu près 6 m de côté. Ces dimensions sont trop modestes pour qu'elle ait été un véritable donjon. Elle n'a pratiquement aucun des caractères qui justifieraient cette appellation. En revanche, l'ensemble tour - rocher constituait un excellent donjon “naturel” qui avait (tour comprise) près d'une quarantaine de mètres de haut. Seule sa face nord est à peu près intacte. Sur son parement extérieur on distingue des trous assez semblables à des trous de boulins*, au milieu une fenêtre si étroite qu'elle peut être considérée comme une archère*, et près de l'arête est, une archère. Bien qu'actuellement dégradé, le sommet du mur montre encore les traces de deux échancrures verticales autrefois d'égale profondeur, qui peuvent avoir été aussi bien deux créneaux que deux encastrements de poutres. En raison de leur orientation vers la corniche supérieure, je pense plutôt à des créneaux. La face est s'est considérablement dégradée depuis le début de notre siècle où elle était amoindrie de seulement un dixième de sa surface environ. Elle porte, comme la précédente, une étroite fenêtre (un peu plus large cependant) et une archère très rapprochée de celle de la face nord.

 

        La face sud, écroulée à mi-hauteur et près des angles, ne nous renseigne pas sur la position exacte de l'entrée de la tour.

 

        La face ouest, elle aussi très dégradée depuis le début du siècle, paraît n'avoir jamais eu ni fenêtre ni archères : en raison de la configuration du rocher à cet endroit, toute archère aurait été inutile.

 

Vue du donjon

 

Vue intérieure du dojon coin 1

 

Vue intérieure du dojon coin 2